SEBASTIEN 
"THE SHAKER"

      TREMBLAY

Remerciement spécial à:

Préparation pour le Bol d'or - Partie 1

14/09/2017

Click here for english version

 

Bonjour à tous, aujourd’hui c’est jour d’inscription et d’inspection au Bol d’or du championnat Championnat FIM EWC . Il n’y a qu’une réunion de pilotes de prévue à 19h30 ce soir. Je vais donc prendre un peu de temps cette

idi pour vous expliquer comment je me suis rendu ici aujourd’hui et ce que je vois de cette opportunité. Mon grand ami Herve Remetter, mécanicien pour l’équipe Atomic Motosport, ma approché avec cette idée en 2015 voyant que je roulais a une bonne cadence sans trop tomber (1 seul crash dans les 5 dernières années). Malheureusement, ce n’était pas possible par manque de congé/budget/information en 2015. En 2016, l’équipe a manqué l’épreuve attendant le nouveau modèle de machinerie Suzuki. Durant l’hiver 2016-2017, nous en avons reparlé et j’ai pris la décision de faire la course d’endurance 24h en 2017 en sachant très bien que je m’engageais en tant que 4e pilote, donc que je devrais faire mes preuves pour gagner ma place parmi les autres coureurs français. J’ai bien évidemment du faire des sacrifices pour pouvoir y parvenir; j’ai manqué plusieurs courses cette année pour conserver un peu d’argent pour pouvoir vivre cette expérience. En 2017, je n’ai fait que 2 courses pour cette raison: l’expérience d’un mondial d’endurance.

En milieu de saison, un des pilotes partant de l’équipe s’est blessé donc une place s’est libérée dans l’équipe. Avec la plupart des pilotes Francais déjà engagés dans d’autres équipes, un autre pilote canadien s’est joint à l’équipe. Donc là, c’était à nous de montrer ce que nous pouvions faire. Sachant très bien qu’un des 4 pilotes ne ferait pas la course avec l’équipe, et ce pour toute sorte de raison, comme la vitesse des pilotes, les chutes en pratique, les blessures, etc.

Donc si les 4 pilotes survivent au test, qualification, essais de nuit et de plus sont rapide; un choix devra être fait et nous en étions conscients. La merveilleuse chose, c’est que le vendredi après la deuxième qualif, les 4es pilotes qui ne sont pas pris sont éligibles pour les autres équipes qui en on grandement besoin, donc être un des plus rapides 4e pilote peut tout de même permettre de faire la course.

 

La course étant le 16-17 septembre de 15H a 15H (heure de la France, donc 9H à 9H a Montréal), les journées officielles du championnat sont jeudi et vendredi, pratique jeudi matin, première qualif en après-midi, essaie de nuit le jeudi soir(vers 21H) et la deuxième qualif le vendredi matin. Nous avons eu droit à 2 jours de test prébol les 29 et 30 aout dernier.

 

Arrivée en France le 24 aout, quelques jours après la course a Mosport, nous sommes arrivés au circuit Paul Ricard le lundi au matin pour rencontrer l’équipe. À ma grande surprise, tous les mécaniciens de l’équipe sont des bénévoles. Non seulement ceux de cette équipe, mais plus de 95% des mécaniciens engagés dans une équipe d’endurance sont bénévoles, donc on voit qu’il y a beaucoup de passionnés. Tous comme moi, les mécanos sont ici de leur propre gré et de leur propre finance/vacances (bien que l`équipe voit au bien-être de chacun a la piste).

Le circuit mythique du Castelet est bien, mais comparable a nos belles pistes au Canada, Tremblant/Mosport/Calabogie, mais avec beaucoup plus de dégagement, tellement qu’il en est dur d’avoir des repères (un peu comme ICAR). Sachant que la chute était décisive sur qui sera pilote remplaçant, je me devais de faire attention à la machine tout en essayant d’accomplir de bons tours et d’apprendre la piste. Il est difficile en tant que Canadien de faire notre marque, nous n’avons aucune expérience dans la course d’endurance et personne ne nous connait dans les paddocks. Nous étions les étrangers dans l’équipe et non pas des coureurs du championnat canadien (difficile pour eux de comparer notre valeur, et imaginez-vous un Français dont nous n’avons jamais entendu parler vienne nous dire comment ça marche). Après quelques réglages dans la bonne direction, les secondes descendaient par elles-mêmes. La moto étant complètement nouvelle, plusieurs réglages étaient nécessaires à toutes les sessions, l’équipe au complet travaillait énormément fort pour nous apporter la moto comme nous le désirions.

 

L’équipe de bénévole, constituée de menuisier, cuisinier, mécaniciens automobiles et mécaniciens moto n’avait pas travaillé ensemble depuis plus de 2 ans, donc les tests étaient non seulement pour la moto et les pilotes, mais pour l’équipe au complet à améliorer la communication et la discipline de chacun. Il y a eu quelques erreurs et ajustements à faire à ce niveau. En milieu de session mercredi après-midi, un des pilotes a perdu l’avant dans le premier coin, un coup la moto revenue dans les puits, la moto a été réparée en moins de 10 minutes et la pratique reprenait.

Ce fut malgré tout difficile d’avoir du temps de piste, a quatre pilotes pour la même moto, avec des sessions de 2 heures le matin et 3h l’après-midi, nous avons fait environ 30 tours durant les 2 jours, incluant les tours d’entré et sortie. À la fin de ces tests j’étais à .5 secondes du meilleur temps de l’équipe (a noté que le tour se fait en plus de 2 minutes). Un deux semaines de pause s’en suivit.

 

 

Hier fut une autre pratique pour le bol- d’or, mais avec une session écourtée en après-midi; ce qui donnait 4 heures seulement de temps de piste, le gérant de l’équipe a pris la décision de rouler a 3 pilotes pour la journée. Donc, le pilote ayant chuté au test et moins vite que les 3 autres a été mis de côté pour la journée. Il y avait beaucoup de vent hier avec des rafales allant à plus de 50km/h. Laissez- moi vous dire que sur le bout droit a 300km/h, on se faisait brasser pas mal! Les réglages sur la moto avancent tranquillement, mais toujours dans la bonne direction. Malgré une journée de congé de roulage, l`équipe s’est afféré toute la journée à finaliser ce qui devait être fait afin d’être fin prêt pour les qualifications de demain. Ceci dit, nous les pilotes n’avons que profité des bons services du cuisinier ;)

 

Merci d’avoir lu jusqu’ici

 

Cliquez ici pour lire la suite

 

---------------------------------------------------------

 

Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de vous inscrire

 

Si vous désirez m’aider à continuer cette aventure, vous trouverez des liens qui vous donnent l’opportunité d’acheter des produits (relier à la moto). Si vous pensez acheter dans le futur, passé par ces liens pour aider ce site web. Vous voulez m’aider, mais ne prévoyez pas acheter, vous pouvez sur le bouton Paypal ‘’Donate’’ situé sous le menu. C’est un don de 20 $, si vous désirez donner plus ou proposer une commandite, contacté moi directement par courriel.

 

 

Please reload

Please reload

Please reload

Please reload